Publié par

Comment bien choisir son centre de bilan de compétences ?

Vous envisagez de faire un bilan de compétences mais vous ne savez pas par quel bout entamer cette démarche ? Nous vous donnons dans cet article tous nos conseils pour vous engager sereinement dans cette réflexion. Et pour cela, quoi de plus important que de bien choisir son centre de bilan de compétences !?  Du ciblage des centres au lancement du bilan voici notre tuto en 4 étapes !

 

Étape 1 : Cibler les centres de bilans à rencontrer

 

Tout d’abord, avant de se lancer bille en tête, il faut, comme pour le bilan, explorer le champ des possibles ! Et se repérer dans la jungle des prestataires de bilans de compétences c’est loin d’être facile ! 

En effet « le marché » du bilan de compétences s’est libéralisé et de nombreuses personnes se positionnent dessus, difficile donc de faire le tri ! A titre d’exemple, vous trouverez 11 153 résultats (sans filtres) si vous recherchez un bilan de compétences à Grenoble sur le moteur de recherche du CPF… Voici donc quelques points de repères à avoir pour cibler les centres de bilans à rencontrer en entretien d’information.

Vérifier le sérieux de l’organisme : 

En fonction de votre situation vous avez déjà peut être une base pour cibler des centres de bilan. Par exemple votre service R.H. a peut être une liste interne de centres référencés et votre interlocuteur R.H. sera certainement de bons conseils en fonction de vos besoins. De la même façon, si vous évoquez le besoin d’un bilan avec un conseiller en évolution professionnelle (CEP), celui-ci sera à même de vous renseigner sur les centres reconnus pour leur sérieux sur le territoire concerné. Si vous n’êtes pas dans cette situation (ou si vous avez besoin d’affiner une liste de centres), voici quelques recommandations  :

      • Il existe des certifications qui peuvent apporter un certain gage de qualité. La plus répandue est Qualiopi, pour l’obtenir il faut réussir un audit (et les contrôles régulièrs pour la conserver !). D’ailleurs, si vous souhaitez avoir des précisions sur Qualiopi, vous pouvez consulter notre article à ce sujet. Vous reconnaîtrez très facilement ce logo :
      • Nous vous conseillons de bien veiller aux méthodes mises en avant (attention aux « recettes miracles » très « markétées »… ! ) et surtout aux valeurs et à la déontologie d’accompagnement.
      • Vous pouvez également jeter un œil à l’ancienneté du centre. Si l’antériorité d’activité n’est pas une garantie absolue, elle peut néanmoins être le reflet d’une certaine légitimité. De plus, vous pouvez vous renseigner sur d’éventuelles habilitations antérieures (qui n’existent plus forcement mais sont le gage d’une certaine qualité si combinée avec une certification actuelle type Qualiopi). A titre d’exemple, les habilitations du Fongecif étaient pointues et exigeantes en matière de bilan. D’ailleurs en cherchant bien sur internet (avec [PDF] en début de mot clé) vous trouverez les anciennes listes des centres habilités par le Fongecif.
      • De plus, vous pouvez aussi regardé si le centre de bilans est inscrit dans une démarche de réseau et d’échanges avec d’autres professionnels qualifiés. Notamment si le centre adhère à une fédération de professionnels, par exemple à Actao nous sommes adhérant de la Fédération Française des Professionnels de l’Accompagnement et du Bilan de Compétences.
      • Enfin il nous semble important d’être vigilant aux centres effectuant beaucoup d’appel à la sous-traitance. En effet il peut y avoir un risque que la qualité de la prestation soit aléatoire en fonction du sous-traitant. Nous avons tendance à dire que si sur le site internet la rubrique « devenez consultant » est autant fournie que celle du bilan ce n’est pas forcément bon signe …

 

Les retours et le bouche à oreilles de personnes de confiance

Évidemment chaque personne et chaque bilan sont différents, pour autant les recommandations de votre entourage sont instructives. En effet vos proches connaissent votre fonctionnement et pourront vous faire part librement de leur expérience. C’est aussi très intéressant d’avoir un témoignage du bilan de compétences, cela aide à dépasser certaines idées reçues sur le bilan et mieux comprendre comment est vécue cette démarche.

Si vous n’avez pas de retour de proche, il est possible de trouver des avis sur internet. Bien entendu on pense directement aux avis Google mais il est important de les croiser avec d’autres sources d’information. En effet ils ne sont pas toujours hyper fiables (par exemple les commentaires concernent d’autres prestations).  Dans ce cas là, nous vous conseillons fortement de vous fier aux sites spécialisés avec des avis vérifiés (où il est possible de mettre un avis uniquement en ayant réalisé un bilan). Par exemple la plateforme de Pôle Emploi « La bonne formation«  ou du CPF.

 

Étape 2 : Préparer ses entretiens d’information

 

 

Vous avez repéré des centres de bilan fiables, il vous reste donc à les rencontrer. En règle générale, il est conseillé d’échanger avec trois organismes différents afin de faire un choix éclairé.

Les entretiens d’informations sont obligatoirement gratuits et sans engagement.

Une fois ces rendez-vous fixés, vous pouvez vous préparer afin de faciliter votre échange et ainsi votre décision finale.

 

Les questions à se poser avant le rendez-vous :

N’hésitez pas à lister vos questions au préalable pour être sûr de ne pas les oublier le moment venu.

Il y a surement certains éléments qui restent flous : c’est le moment de demander quelques précisions. Il n’y a aucune question bête ! C’est aussi l’occasion d’échanger plus en détails sur la méthodologie, l’approche et les outils mobilisés par le centre. Vous pouvez aussi questionner le consultant sur son parcours, sa formation et sa posture d’accompagnement.

De la même façon, nous vous conseillons de vous renseigner sur les activités du centre : depuis combien de temps font-ils des bilans ? est-ce une activité importante (par exemple en demandant le nombre de bilans réalisés par an) ? quels sont les spécificités du centre (type de public accompagné, connaissance de certains secteurs professionnels, etc.) ?

Un autre point de vigilance est à investiguer : le cadre d’accompagnement. En effet il y a parfois des écarts entre les heures d’accompagnement présentées et les heures qui seront réellement effectuées. Vous trouverez parfois des formules de bilans de compétences à 24h à des tarifs très bas : il est très facile de faire grimper artificiellement les heures affichées en incluant les heures de recherches d’informations et « d’enquêtes métiers ». Attention donc à bien poser des questions concrètes sur le nombre d’heure d’accompagnement en individuel, en collectif et sous quel format (entretiens en centre, recherches chez soi, ateliers). Si les réponses de votre interlocuteurs sont très vagues ou évasives, la formule n’est peut être pas totalement transparente.

Ne pas oublier le pratico-pratique !!

Les aspects pratiques seront également très important pour le bon déroulé de votre bilan ! En effet avant même l’entretien d’information, pensez bien à regarder les modalité d’accueil dans les locaux (ou d’accompagnement à distance le cas échéant). En effet, par expérience, la localisation (et éventuels trafic afférents) et les facilités d’accès (transport en commun, parking à disposition) favorise (ou non) l’arrivée aux rendez-vous dans la sérénité.

Avez-vous anticipé les moments où vous vous rendrez aux rendez-vous de bilan ? Souhaitez-vous réaliser votre bilan sur votre temps de travail ou en dehors ? En fonction de ces éléments, vos disponibilités rentrent-elles en cohérence avec les horaires du centre ?

 

Étape 3 : le choix crucial !

 

 

Et voici le moment tant attendu !

Suite aux entretiens d’informations, vous avez analysé le rapport qualité/prix et obtenu des conseils pour trouver un financement pour votre bilan, il est maintenant temps de se décider !

 

Voici quelques conseils pour choisir en toute conscience !

Retour sur les entretiens d’informations, un seul mot d’ordre : la Confiance, la Confiance, la Confiance !

Vous pouvez maintenant faire le point sur les ressentis de ces entretiens :

      • Ainsi, vous pouvez repérer  les signes encourageants : vous vous êtes senti(e) en confiance, écouté(e) et à l’aise pour parler de vous, les échanges amènent des premières réflexions
      • A l’inverse : vous avez eu l’impression que l’entretien était un monologue du consultant, celui-ci vous promet monts et merveilles (« le bilan est miraculeux » ou encore les « méthodes magiques et qui marchent à tous les coups ») ou se positionne comme un expert qui décide pour vous (vous projette vers tel ou tel métier, vous parle d’évaluer vos compétences ou essaie d’orienter vos choix). Cela doit vous mettre en garde.

La relation que vous construirez avec le consultant sera essentielle pour développer une alliance de travail indispensable au bilan. C’est donc le moment d’être à l’écoute de vos ressentis et « feelings ».

Comment faire en cas d’hésitation ?

Malgré tous ces éléments de réflexion votre cœur balance ? Pas de panique !  Si vous ne « sentez » aucun des centres, inutile de forcer la main, soit ce n’est pas encore le bon moment pour vous lancer dans un bilan soit vous n’avez pas encore trouvé chaussure à votre pied ! Dans ce cas là, vous pouvez encore chercher (avec nos conseils de l’étape 1). Et pourquoi pas jusqu’à nous trouver le long de la voie ferrée 😉!

Cela est peut être bon signe si vous hésitez entre plusieurs centres car vous avez eu de bons retours. Vous pouvez alors relativiser la situation. Vous êtes visiblement à l’aise et en confiance et dans tous les cas l’issue du bilan risque d’être positive ! En effet la variable principale du bilan, la « matière première », c’est vous-même ! Ainsi le bilan dépend beaucoup de vous et de votre implication ! Finalement vous pouvez aussi vous poser autrement la question  :  avec quel consultant vous sentez-vous le mieux pour vous mettre en action et oser ?

 

Étape 4  : On se lance !

Vous avez pris votre décision ? Super, il ne reste plus qu’à recontacter le centre choisi et le consultant afin d’organiser votre bilan. N’oubliez pas également de recontacter les autres consultants rencontrés afin de leur faire un retour sur votre choix.

Le centre vous accompagnera ensuite pour les modalités administratives pour lancer votre bilan de compétences. Ainsi vous serez guidé pour faire votre demande de financement, par exemple via l’application CPF (pour plus d’information, vous pouvez d’ailleurs consulter notre tuto !). Vous organiserez également les rendez-vous du bilan, il vous faut avoir votre agenda sous la main ! Il ne nous reste alors plus qu’à vous souhaiter une belle aventure pleine de réflexions et de mises en action pour ce bilan ! 

 

En  espérant que ces quelques conseils vous auront été utiles, nous restons disponibles pour plus d’informations. Vous pouvez également consulter notre présentation du bilan de compétences.

 

Delphine.

Publié par

Actao est certifié Qualiopi pour le Bilan de compétences et la VAE !

Nous attaquons la rentrée avec une bonne nouvelle !  Nous sommes très heureuses (et fières 😁 ) de vous annoncer notre certification qualité Qualiopi pour le bilan et l’accompagnement VAE !

Et aujourd’hui nous en profitons pour vous en dire un peu plus !

 

Qualiopi, RNQ, quelques explications pour y voir plus clair

 

Le cadre qualité des formations (ou actions concourant au développement des compétences)

Qualiopi est une marque déposée par le gouvernement pour rendre plus lisible l’offre de formation. Cette marque atteste que l’organisme a passé avec succès un audit qualité spécifique. L’auditeur vérifie en effet que les prestations de l’organisme sont conformes à un cahier des charges particulier. Ce dernier s’appelle le Référentiel National Qualité (le fameux RNQ) et comporte 7 critères et 32 indicateurs qualité.

Ce référentiel répertorie les critères qualités spécifiques, dans notre cas pour le bilan de compétences et l’accompagnement VAE. Il s’agit notamment d’attester l’adaptation pédagogique des prestations en fonction des besoins de chacun.  Bien entendu, il y a également des exigences sur le professionnalisme des consultants, leur implication dans l’environnement socio-économique, la structuration de l’organisme, etc.  D’ailleurs si vous souhaitez en savoir plus sur ce référentiel, vous pouvez consulter le décret y référant.

De plus, pour être certifié il faut s’engager véritablement dans un processus d’amélioration continue. En effet, les audits de surveillance (au bout de 18 mois) et des audits de renouvellement (tous les 3 ans) vérifient cet aspect.

 

Et concrètement pour vous !

En pratique, choisir un organisme certifié vous permet de:

      • mobiliser votre CPF pour financer votre formation
      • avoir des informations claires, précises et fiables sur l’accompagnement avant de vous engager dans un bilan de compétences ou une VAE (sur le déroulé, les méthodes, résultats, tarifs, etc.)
      • avoir une prestation conforme à ces informations : ce que nous vous présentons nous le faisons tout simplement.
      • bénéficier d’une véritable analyse de vos besoins en début d’accompagnement afin de le personnaliser pour qu’il soit sur-mesure
      • être accompagné avec des ressources pédagogiques de qualité et adaptables en fonction des besoins (y compris avec des besoins spécifiques liés à un handicap)
      • vous fier au professionnalisme du consultant : niveau de formation, actualisation de ses connaissances (y compris sur les évolutions du marché de l’emploi et de l’environnement économique), développement continue de ses compétences, analyse de pratique, veille sur les innovations, etc.
                • choisir un organisme qui est véritablement à l’écoute de vos besoins et suggestions et s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue

 

Qualiopi et Actao : notre retour d’expérience

 

Depuis toujours nous nous impliquons dans une démarche qualité. En effet, depuis 2007, nous avons obtenu l’agrément du Fongécif. Nous observons ainsi les critères qualité évoluer selon les réformes de la formation et les évolutions sociétales.

Il faut avouer que s’adapter à un nouveau référentiel n’est pas de tout repos 😁. Cependant certains critères du R.N.Q. rentrent particulièrement en résonance avec nos valeurs. Par exemple, nous portons une forte importance à la transparence, inscrite dans l’ADN du référentiel.  Effectivement, nous avons à cœur de construire des relations de confiance avec nos partenaires et bénéficiaires. D’ailleurs nous sommes persuadées que cette authenticité est un moteur puissant pour avancer.  Vous avez certainement pu le remarquer avec nos différents articles, notamment sur les évaluations du bilan et de l‘accompagnement VAE.

 

Pour finir, nous insistons sur l’aspect formatif de cette démarche qualité. En effet, le travail de préparation, ainsi que l’audit, permet de nous renforcer et amplifier les échanges de pratiques. De plus, l’auditeur met aussi en avant nos forces !  Nous avons l’habitude d’aider à valoriser les compétences des autres mais nous ne mettons pas systématiquement en avant les nôtres ! C’est ce qui a été le plus positif dans notre audit : des pratiques qui nous paraissent « normales » ou habituelles sont en réalité nos vrais points forts. Et cela nous y parvenons certainement parce que notre structure est stable : toute l’équipe est en CDI et investie en qualité d’associée de la SCOP Actao.

 

 

Publié par

Le bilan du bilan ou l’évaluation du bilan de compétences d’Actao à la loupe !

Dans le cadre de notre démarche qualité, nous demandons à nos bénéficiaires un retour sur leur bilan de compétences. Cela est important pour nous d’avoir un regard sur nos pratiques aussi bien pour confirmer ce qui fonctionne bien que pour faire évoluer nos méthodes.  A ce titre, cette évaluation a lieu à deux temporalités différentes. Nous recueillons les avis à la fin du bilan et 6 mois après la fin du bilan.

 

Au préalable : un aperçu de notre activité d’accompagnement en bilan de compétences

 

Nous sommes un centre de bilan agrée depuis 2006, le bilan de compétences est notre cœur de métier et notre activité la plus ancienne.

Nous réalisons en moyenne 109 bilans de compétences par an et accompagnons des personnes de profils très divers :

      • de tous secteurs professionnels (agriculture, industrie, bâtiment/génie civil, commerces/services marchands, assurances/services financiers, services non marchands, sanitaire et social, médical, …) ;
      • de toutes catégories socio-professionnelles (artisan, commerçant, exploitant agricole, ouvrier/employé non qualifié ou qualifié, technicien supérieur, agent de maîtrise, ingénieur/cadre, cadre supérieur, profession libérale) ;
      • dans des situations professionnelles variées (CDD, CDI, intérim, indépendant, demandeurs d’emploi).

Sur l’année 2019,  il y a davantage de femmes qui ont réalisé un bilan de compétences (65%) mais la part des hommes est aussi importante (35%).

 

Les bénéficiaires sont très engagés dans leur bilan de compétences. En effet le taux d’abandon est très faible, il oscille en 0% et 1,5% et s’explique principalement par des problèmes de santé obligeant l’arrêt du bilan.

De la même façon on remarque leur implication dans le bilan et les démarches réalisées. A titre d’exemple, les bénéficiaires réalisent en moyenne 5 enquêtes professionnelles au cours de son accompagnement.

 

Évaluation du bilan d’Actao Conseil « à chaud » : les avis des bénéficiaires

Nous vous présentons aujourd’hui les résultats de notre questionnaire de fin de bilan de compétences. Ces résultats sont le reflet des avis issus des réponses de 179 bénéficiaires (2016-2019).

 

Déroulé du bilan de compétences

Les répondants trouvent que le rythme et la durée du bilan sont satisfaisants à 97%. Cela peut être mis en lien avec notre personnalisation du bilan de compétences. En effet nous adaptons le planning et le déroulé du bilan en fonction de vos objectifs, vos disponibilités et votre dynamique.

Par ailleurs la construction du bilan semble tout à fait logique pour 81% des répondants. Sur une note de 1 (pas du tout logique) à 5 (tout à fait logique), nous obtenons une moyenne de 4.8/5.

Enfin l’utilité de nos différents outils est questionnée (questionnaires, tests, méthodes, analyse du marché de l’emploi, démarche réseau, etc.).  Sur une note de 1 (pas du tout utile) à 5 (tout à fait utile), la moyenne de nos outils est de 4,2/5 (avec des moyennes de 3.8 à 4.6/5).

 

Les apports du bilan

Nous interrogeons également nos bénéficiaires sur l’utilité du bilan de compétences. Pour cela nous leur demandons de donner leur avis avec une note de 1 (pas du tout) à 5 (tout à fait) sur différents éléments. Bien entendu, chacun a des attentes singulières par rapport à son bilan et trouve des apports différents dans le bilan. En tout cas certains aspects sont communs à beaucoup et en ce sens ils sont nombreux à trouver que le bilan leur a permis de :

      • Avoir un soutien dans ma démarche pour 93% des répondants (réponse 4/5 et 5/5)
      • Préciser mon projet professionnel  pour 92%
      • Mieux connaître mes compétences pour 89%
      • Mieux connaître mes priorités, mes valeurs pour 85%
      • Mieux me connaître pour 80%
      • Rechercher de l’information, me repérer dans le monde professionnel pour 73%
      • Prendre des contacts avec l’extérieur, avec des professionnels pour   69%
      • Modifier mon projet professionnel  pour  69%

 

D’autres y trouvent des intérêts plus spécifiques en lien avec les besoins de leurs projets, tels que:

      • Faire un CV et une lettre de motivation pour 60%
      • Découvrir des éléments concrets et vécus sur un métier, un secteur pour 58%
      • Me préparer à l’entretien de recrutement  pour  54%

 

Les avis concernant la satisfaction

 

La relation avec sa conseillère est excellente pour 86% des répondants. La note moyenne pour cette question est de 5.9/6 (de 1 pas du tout bonne à 6 excellente).

De plus, la qualité du bilan est qualifiée d’excellente pour 69% des répondants avec une moyenne de 5.7/6 sur cette même échelle.

Enfin 97% des répondants recommanderai Actao Conseil si une personne de leur entourage souhaite faire un bilan de compétences.

 

6 mois après : le bilan du bilan Actao

Nous portons aussi beaucoup d’importance au suivi des personnes accompagnées en bilan de compétences. Nous vous recevons à nouveau pour un rendez-vous de suivi 6 mois après la fin du bilan. Dans cette perspective nous vous envoyons également un questionnaire à cette période pour avoir un retour sur votre situation et vos impressions et avis « à froid » et avec recul sur votre bilan.

Nous vous présentons ici les avis sur le bilan des 89 derniers répondants (bilans réalisés entre 2016 et 2019).

 

Situation professionnelle des bénéficiaires

Comme vous avez pu le constater dans notre article sur l’utilité du bilan (pour ceux l’ayant loupé il n’est pas trop tard vous le trouverez ici), le bilan peut avoir différentes utilités. De ce fait le changement de situation peut être multiple et dans le cas d’une reconversion cela prend du temps (bien souvent plus de 6 mois).

Ainsi 6 mois après la fin du bilan de compétences, la majorité des répondants ont entamé un changement dans leur vie professionnelle :

      • 23% ont changé de structure
      • 14% ont changé de poste
      • 12% ont vu leur poste évolué
      • 35% sont en cours de formation ou de démarche VAE

 

Ils sont 22% à avoir déjà atteint leur objectif fixé à la fin du bilan et 60 % l’ont atteint partiellement. Ainsi 82% ont réussit à amorcer une évolution de situation en direction de leurs objectifs.

Ceux n’ayant pas encore totalement atteint leur objectif mettent en avant différentes explications. Pour comprendre les pourcentages suivants, il faut prendre en compte qu’une même personne peut donner plusieurs explications. Une grande proportion (62% des répondants à cette question) trouve qu’ils ont besoin de plus de temps pour envisager un changement (ce n’est pas le bon moment). Certains (31%) ont eu des interférences en raison d’éléments personnels ou familiaux. Parfois ils rencontrent des difficultés matérielles de mise en œuvre du projet (23%) et d’autres (23%) manquent de temps (surcharge de travail).  Finalement, il n’y a que 2 répondants dans tout l’échantillon qui ont perdu leur motivation après le bilan de compétences.

    •  

Les acquis du bilan de compétences

 

Au-delà de définir un projet professionnel, le bilan de compétences présente un aspect formatif non négligeable. En particulier, il participe au développement de ses compétences à s’orienter tout au long de la vie et de sa confiance en soi.

 

      • Tout d’abord, le bilan permet un travail sur l’employabilité des bénéficiaires notamment en développant leurs compétences, leur réactivité et leur adaptabilité. Ainsi 83% des répondants pensent avoir appris à mieux repérer et interpréter les opportunités en lien avec leurs projets. Ils sont également 89% à penser que cette veille sur les opportunités est importante pour la poursuite de leurs projets.
      • Cela permet également pour certains de s’engager dans une démarche réseau. 40% trouvent que les rencontres effectuées durant le bilan leur ont permis de développer leur réseau. De plus, 45% ont poursuivi cette démarche réseau après le bilan de compétences.
      • Par ailleurs, le bilan favorise le développement et le renforcement de compétences indispensables aux changements constants du marché du travail. Ainsi 74% déclarent que le bilan leur a permis de développer des nouveaux comportements dans leur environnement actuel. Une grande majorité trouve qu’ils développent grâce au bilan une meilleure autonomie (83%) et une réflexion plus riche sur eux-mêmes face au marché du travail (92%). 80% estiment avoir développé de meilleures stratégies de résolution de problème grâce au bilan.
      • Les acquis du bilan de compétences se maintiennent dans le temps. Ainsi 92% pensent pouvoir désormais valoriser par eux-mêmes leurs savoirs et savoir-faire et réutiliser ces acquis tout au long de leur vie.

 

Satisfaction : les avis des bénéficiaires

 

Pour commencer, la satisfaction globale concernant le bilan reste élevée 6 mois après la fin de celui-ci. En effet, sur une note de 1 à 10, nous obtenons une moyenne de 8.3/10.

L’utilité du bilan pour la poursuite des démarches du bénéficiaire est également mise en avant avec la note moyenne de  7.9/10.

Enfin ils sont 93% à recommander à leur entourage Actao Conseil pour réaliser leur bilan de compétences.

 

 

Et pour conclure sur ces avis sur le bilan …

 

Nous souhaitons sincèrement remercier toutes les personnes qui ont pris le temps de répondre à nos questionnaires. Et pour les autres, il n’est pas trop tard pour donner votre avis sur le bilan ! Le lien que nous vous avons envoyé est toujours valide !

Par ailleurs, nous sommes toujours à l’écoute de vos retours sur votre expérience de bilan. Et qui plus est, cela nous fait toujours plaisir d’avoir de vos nouvelles !

 

 

Si vous souhaitez avoir d’autres témoignages et avis sur nos bilans de compétences vous pouvez également consulter le site la Bonne Formation géré par Pôle Emploi.

Et dans quelques temps, une évaluation par nos bénéficiaires et leurs avis sur leur bilan seront visibles directement sur application Mon Compte Formation.

De la même façon nous actualiserons régulièrement nos données pour vous tenir informé. D’ailleurs, dans le cadre de notre démarche d’amélioration continue nous veillons à faire évoluer nos indicateurs. Ainsi, au prochain épisode nous vous ferons un retour sur les entretiens à 6 mois pour lesquels nous venons d’instaurer un suivi.

 

Vous souhaitez avoir davantage d’information sur le bilan de compétences ? Vous pouvez consulter notre page de présentation du bilan ou directement nous contacter.

 

Publié par

Votre formation 100% financée avec le FNE Formation !

FNE Formation - Votre bilan 100 % financé

En cette période de crise sanitaire, vous, ou un de vos collaborateurs êtes touchés par le chômage partiel ? 🏡 Vous souhaitez mettre votre temps à profit pour vous questionner ou vous former ?  Employeur, salarié, vous êtes éligibles à des aides via le Fond National de l’Emploi (FNE-Formation). Ainsi, les formations comme le bilan de compétences ou l’accompagnement à la VAE peuvent être 100 % prises en charges.

 

Le FNE Formation :

Pour vous accompagner à réfléchir sur de nouveaux projets, Actao Conseil vous informe des nouvelles modalités du dispositif de financement de formation pour les salariés en chômage partiel. Ainsi l’Etat prend en charge 100% des coûts pédagogiques via le Fond National de l’Emploi (FNE Formation). L’acceptation de la prise en charge par la Direccte est automatique pour toute action de formation inférieure à 1500€ TTC (au-delà, le financement est possible avec un délai d’instruction du dossier). 

Ainsi pour les employeurs ce dispositif permet d’investir sur les compétences des salariés. Les formations peuvent se dérouler sur temps de travail ou sur le temps chômé (compte tenu de la situation exceptionnelle).

Si vous êtes salariés en chômage partiel, c’est un moment stratégique pour partager votre projet de formation à votre employeur. Cela peut par exemple vous permettre de bénéficier d’une formation sans avoir à mobiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation).

Vous trouverez les informations relatives au FNE Formation sur le site du gouvernement, notamment les conventions de formation.  

👉 Infographie du FNE Formation par la Fédération de la Formation Professionnelle.

Nos formations finançables par le FNE Formation :

 Nous sommes tout à fait en mesure de réaliser nos accompagnements totalement à distance. Nous pouvons également les débuter à distance et de les finir en présentiel à la fin du confinement. Nos actions de formation qui sont éligibles au FNE Formation :

      •  Bilans de compétences: pour une mobilité interne, une mobilité externe, une reconversion, bilan de 2nde partie de carrière, pour sortir d’une situation difficile et bilan entrepreneurial
      • Bilan de positionnement professionnel
      • Accompagnement VAE
      • Formation individuelle et individualisée ou bien collective tout en étant individualisée, notamment:
        • Stratégies et techniques de recherche d’emploi;
        • Gestion du stress en période de confinement: apprendre à vivre avec cette nouvelle incertitude par rapport à l’avenir, favoriser la prise de recul et trouver un nouveau fonctionnement (personnel et professionnel).

 

Notre organisme reste totalement disponible pour vous renseigner et informer vos collaborateurs.

Vous pouvez également suivre toutes nos actualités sur notre site internet et notre page Linkedin.

 

Publié par

Réaliser son bilan de compétences sans informer son employeur, c’est possible !

Lorsque l’on souhaite faire un bilan de compétences, la discrétion et la confidentialité sont primordiales. Cela est d’autant plus vrai dans une situation où l’on ne souhaite pas que son employeur soit au courant de cette démarche. Les raisons de ce choix peuvent être multiples : allant d’une préférence pour avancer en autonomie dans ses projets à une relation conflictuelle avec son employeur. Dans tous les cas, il est tout à fait possible de réaliser son bilan de compétences indépendamment de son entreprise. Et cela en ayant la certitude que son employeur n’en saura rien.

 

A ce titre, le CPF (Compte Personnel de Formation) est un précieux outil. Depuis le 1er décembre 2019, c’est le salarié (ou le demandeur d’emploi) qui gère son compte CPF de manière autonome. En effet, le gouvernement a lancé l’application « Mon Compte Formation« . Elle permet aux actifs de Continuer la lecture de Réaliser son bilan de compétences sans informer son employeur, c’est possible !

Publié par

CPF versus CPF de transition ou l’utilité du bilan de compétences pour argumenter son projet…

Entre le CPF et le CPF de transition votre coeur balance ? Vous envisagez un bilan de compétences ou un accompagnement VAE et vous êtes perdus dans les possibilités de financements et les impacts éventuels de la mobilisation de votre CPF pour une formation  ? Pas de panique nous remettons tout à plat dans cet article! 👍

Dans un premier temps nous vous expliquons les diverses modalités de financements pour le bilan de compétences et la VAE (CPF/plan de developpement des compétences, hors/pendant le temps de travail).

Après un focus sur le Compte Personnel de Formation, nous mettrons en avant les différences, similarités, et intérêts des deux dispositifs de formation continue : le CPF et le CPF de transition professionnelle. Et vous verrez ainsi leur complémentarité !

 

Avez-vous bien noté que Continuer la lecture de CPF versus CPF de transition ou l’utilité du bilan de compétences pour argumenter son projet…

Publié par

Pourquoi être accompagné(e) par un(e) psychologue du travail ?

Pourquoi être accompagné(e) ?

 

Vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel ou vos études ? Ou bien vous êtes dans une situation professionnelle inconfortable qui vous parait peut-être sans issue ?

Lorsque vous regardez les aides et accompagnements existants, la palette des possibles peut vous faire perdre le fil. Psychologue, psychiatre, thérapeute, psychothérapeute, psychopraticien, coach, psychanalyste, clinicien, cognitiviste et j’en passe ! Pas facile de ne pas se perdre avec tous ces termes !

Je vous propose aujourd’hui de faire un point sur la spécificité du psychologue et plus particulièrement du

Continuer la lecture de Pourquoi être accompagné(e) par un(e) psychologue du travail ?

Publié par

Application Mon Compte Formation (CPF) : la formation en un clic !

Bonjour à toutes et à tous,

 

La réforme de la formation professionnelle est en marche. En effet, le gouvernement a récemment développé une application qui permet à chaque français d’aller plus loin en gérant directement son Compte Personnel de Formation.

Cette application est disponible sur smartphone ou tablette (Apple et Androïd) ainsi que depuis un ordinateur en cliquant sur le lien suivant : www.moncompteformation.gouv.fr

 

Grâce à cette application, vous aurez la possibilité :

  • D’accéder librement à vos droits acquis ;
  • De choisir votre formation ;
  • D’acheter votre formation directement et sans intermédiaires ;
  • De financer votre projet.

 

Actao Conseil vous propose un petit tutoriel expliquant la démarche pour s’inscrire à une formation via cette application :

Continuer la lecture de Application Mon Compte Formation (CPF) : la formation en un clic !

Publié par

Séances d’informations collectives Bilan de compétences et VAE

Bonjour,

 

  • Dans un monde où les transitions professionnelles sont de plus en plus fréquentes, souhaitées ou incontournables, elles sont souvent source de questionnements.

Comment oser se projeter vers un futur qui fait sens ? Quel changement ? Quels risques ? Comment prendre une décision, faire un choix ? Comment, dans notre environnement, faciliter un changement professionnel en accord avec ses valeurs ?

Le bilan de compétences est un outil encadré par la loi et reconnu qui peut répondre à vos questions.

 

  • Le contexte professionnel et le marché de l’emploi sont exigeants, notamment en termes de diplômes. Vous avez une expérience reconnue (salarié, bénévole, indépendant, stagiaire, d’un an minimum) qui vous a permis d’acquérir des compétences?

L’accompagnement VAE peut légitimer et valoriser vos compétences pour obtenir un diplôme et ainsi favoriser votre évolution professionnelle (valorisation salariale, promotions, employabilité…)

 

 

Nous vous invitons à nos séances d’informations collectives durant lesquelles, nous répondrons à tout vos questionnements et vous guiderons dans le début de vos démarches.

Les dates disponibles : 

Continuer la lecture de Séances d’informations collectives Bilan de compétences et VAE

Publié par

Mois de l’ESS – Atelier sur les Transitions Professionnelles

transitions professionnelles

Bonjour,

 

Nous revenons avec une nouvelle aventure à vous raconter concernant notre atelier sur les transitions professionnelles pour le mois de l’ESS. 

 

Dans l’univers des associations et des Scops et Scics, le mois de Novembre est synonyme du mois de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Durant celui-ci, les structures proposent des ateliers ou des manifestations pour faire connaître leur activité.

Le mois de l’ESS vous permet de rencontrer des acteurs locaux qui s’engagent pour concilier au quotidien économie et solidarité.

 

En tant que SCOP et grâce à l’association Alpes Solidaires, nous avons organisé deux ateliers sur des thématiques en rapport avec Continuer la lecture de Mois de l’ESS – Atelier sur les Transitions Professionnelles