Publié par

Réaliser son bilan de compétences sans informer son employeur, c’est possible !

Lorsque l’on souhaite faire un bilan de compétences, la discrétion et la confidentialité sont primordiales. Cela est d’autant plus vrai dans une situation où l’on ne souhaite pas que son employeur soit au courant de cette démarche. Les raisons de ce choix peuvent être multiples : allant d’une préférence pour avancer en autonomie dans ses projets à une relation conflictuelle avec son employeur. Dans tous les cas, il est tout à fait possible de réaliser son bilan de compétences indépendamment de son entreprise. Et cela en ayant la certitude que son employeur n’en saura rien.

 

A ce titre, le CPF (Compte Personnel de Formation) est un précieux outil. Depuis le 1er décembre 2019, c’est le salarié (ou le demandeur d’emploi) qui gère son compte CPF de manière autonome. En effet, le gouvernement a lancé l’application « Mon Compte Formation« . Elle permet aux actifs de gérer simplement la somme disponible pour choisir les formations de leurs choix.

La réalisation d’un bilan de compétences

L’action de bilan de compétences est à l’initiative du salarié. Il s’agit toujours d’une démarche personnelle et volontaire (même dans le cas où le bilan serait réalisé en concertation avec l’employeur). Bien évidemment vous devez choisir de faire le bilan hors temps de travail si vous ne souhaitez pas informer votre employeur de votre démarche. Vous le ferez donc sur votre temps personnel, cela est possible.

Vous souhaitez découvrir nos prestations autour du bilan de compétences ? Toutes nos prestations sont disponibles sur le lien suivant : https://actao.fr/bilan-de-competences/

Le bilan de compétences hors temps de travail

Dans le cas où le salarié souhaite réaliser son bilan en dehors de son temps de travail, il peut mobiliser son CPF (Compte Personnel de Formation). Pour cela, il lui suffit de l’activer sur l’application CPF.

Ensuite, le salarié doit faire le choix de son centre de bilan de compétences, tout ça sans en informer son employeur. En effet, il est pas nécessaire pour le salarié d’avoir l’accord de son employeur si l’accompagnement est réalisé hors temps de travail. De plus le CPF est personnel et votre employeur n’a aucun regard sur celui-ci si vous ne l’informez pas. Il n’est au courant ni de votre somme disponible sur votre CPF ni des actions de formations que vous avez mobilisées par votre CPF.

La mise en place du bilan de compétences 

Pour réaliser son bilan de compétences dans de bonnes conditions, il est important de faire coïncider les horaires de son accompagnement avec son emploi du temps personnel. Une concertation avec le consultant est nécessaire afin de mettre en place un planning qui tient compte des disponibilités du salarié, ainsi que les horaires de l’organisme de formation.

L’accompagnement peut se dérouler sur des temps de RTT/congés, à partir de 17h00 ou bien entre 12h00 et 14h00. Il est adapté selon les contraintes de temps personnelles et professionnelles.

De plus, nous garantissons la confidentialité des bilans. Votre conseiller est informé de votre souhait de rester discret sur votre bilan. Il veillera, lors de la définition du planning, à éviter les croisements avec des professionnels de votre entreprise/secteur dans nos locaux.

Le financement du bilan de compétences

Dans la grande majorité des cas, lorsqu’un salarié utilise son CPF, le bilan de compétences ne lui coûte rien. En effet, le prix du bilan est adapté en fonction des besoins d’accompagnement de chacun et des capacités de financement.  Pour plus d’information, vous pouvez nous rencontrer en entretien d’information, nous vous guiderons dans vos démarches.

 

Vous souhaitez découvrir comment fonctionne l’application Mon Compte Formation ? Alors cliquez ici pour découvrir notre article à ce sujet.